Vous souhaitez devenir Gestionnaire de Paie ? Voici la fiche métier détaillée de ce métier passionnant !

Quelles sont les missions clefs du gestionnaire de paie ?

Le gestionnaire de paie assure le traitement juridique des informations sociales, ainsi que le traitement de la paie de l'entreprise (ou de différents clients chez un prestataire de service).

Il établit les tableaux de bord relatifs à la gestion et au suivi des salaires et est en charge de l’ensemble des déclarations sociales obligatoires relatives à la paie du personnel.

Il assure les relations avec le personnel, notamment dans les activités de gestion administrative (recrutement, absences, congés, retraite, ...) et avec les partenaires externes ou internes. Dans le cadre d’une équipe, il supervise et contrôle les travaux dont il a la responsabilité.

Il exerce généralement dans des entreprises structurées ou auprès de prestataires de service en paie (cabinet d'expertise comptable ou prestataire de sous-traitance).

Quelles sont les contraintes liées au métier ?

Riche et très diversifiée, l’activité de la personne en charge de la gestion salariale présente cependant des contraintes.

Les périodes de fin de mois, et plus généralement les périodes de paie et des diverses déclarations (de cotisations notamment) sont chargées puisqu’il s’agit de traiter l’ensemble des bulletins de salaire et des déclarations sociales en un laps de temps assez court.

Ces périodes peuvent donc être génératrices de stress en raison de « l’obligation de faire » et nécessite une disponibilité ponctuelle plus importante.

Par ailleurs, le niveau d’exigence de qualité pour ce type de travail est très élevé compte tenu des conséquences que peut avoir la non-qualité pour le salarié et/ou le client.

Avec qui est-il amené à travailler ?

Il est rattaché au responsable du personnel, au responsable administratif et financier, au DRH.

Les compétences professionnelles indispensables ?

Le gestionnaire de paie doit pouvoir maîtriser des systèmes de bases de données et de la micro-informatique (Word et Excel).

Parmi ses compétences figurent également la maîtrise de l'outil informatique et des logiciels de paie comme Ciel ou Sage.

Le profil pour réussir ?

Il est doté d’une bonne capacité d'abstraction, d'un esprit rigoureux et méthodique, d'un goût pour les chiffres, de beaucoup d'empathie, de facilités pour l'expression orale et écrite, et de capacités relationnelles (écoute, diplomatie).

Le tempérament pour l'emploi dans la paie requiert plein de rigueur et de méthode. Le responsable paie est disponible, il a le sens du relationnel et de l'écoute, et il aime les chiffres. Il doit avoir une bonne connaissance de la législation du travail dans le cadre de la convention collective propre à l'entreprise. Enfin, sa fonction requiert qu'il veille au bon climat social de l'entreprise en faisant preuve de discrétion, de diplomatie et de fermeté.

Le niveau de salaire en tant que débutant ?

Au niveau de la rémunération, le salaire d’un gestionnaire paie dépend essentiellement de son expérience et de la taille de l’entreprise employeur. Celle-ci est en moyenne de 25k€ par an pour un débutant.

Et après 5 ans ?

Jusqu’à 60k€ et plus pour un professionnel expérimenté.

Les évolutions possibles à moyen et long termes ?

Au fil des années, le poste de gestionnaire paie peut évoluer vers celui de responsable paie ou de responsable ressources humaines, responsable administratif et financier, ou de consultant en droit social.

La formation idéale ?

Pour accéder au poste d’un gestionnaire paie et, il faut avoir suivi des études supérieures en comptabilité, avec une spécialisation en gestion de la paie et avoir de bonnes connaissances en ressources humaines.

Par ailleurs, une première expérience professionnelle au sein d’un cabinet d’expertise comptable est particulièrement appréciée par les entreprises.

Un conseil pour celles et ceux qui veulent se lancer ?

Les tâches sont intéressantes et diversifiées. On se met au service des collaborateurs et les offres d’emplois sont très présentes sur le marché. C’est un métier qui ne connait pas la crise !

Les entreprises françaises recherchent en permanence du personnel formé à la gestion de paie. Un métier des ressources humaines trop peu valorisé qui peut être exercé après un bac+2/3 spécialisé ou une reconversion professionnelle.