Les Titres Certifiés sont en plein essor ! Apparus en 2002 et inscrits au Répertoire National des Certifications Professionnelles, ils connaissent un succès récent auprès des étudiants. Retour sur ces formations à l'ascension fulgurante.

 

 

1 - Un gage de réussite scolaire

Dans une conjoncture où les diplômes deviennent de moins en moins attractifs pour les entreprises car trop éloignés des compétences réellement nécessaires, les Titres Certifiés inscrits au RNCP, privilégiant l'acquisition des compétences, sont devenus incontournables. Pour obtenir ces Titres placés sous l'autorité du Ministère chargé de la formation professionnelle, les écoles doivent compléter un dossier aux conditions drastiques. Une fois la certification obtenue, la formation pédagogique proposée par l'établissement représente une valeur sûre pour l'étudiant puisque cette formation est alors reconnue par l'Etat et permet une forte employabilité. Pour l'école, c'est alors le gage de sa crédibilité et de son sérieux au niveau national.

2- Des Titres accessibles à tous

Ces formations ont pour vocation de rester accessible à tous. Du niveau V au niveau I, chaque étudiant peut y trouver son compte. Les élèves pré-bac peuvent ainsi obtenir un titre de niveau V alors que les Bacheliers peuvent quant à eux s'arrêter au niveau IV ou décider de poursuivre leurs études en Bac +2 (niveau III), Licence ou Bac +4 (niveau II), voire Bac +5 et au-delà (niveau I). Si les certifications sont payantes pour les étudiants et que leur prix varie selon les écoles et la formation choisies, elles sont accessibles à tous grâce à de multiples cursus, que ce soit en initial, en alternance ou en formation professionnelle continue (CIF ou VAE).

3 - Une insertion professionnelle facilitée

Alors que le taux de chômage ne cesse d'augmenter au fil des années et des mois, le Titre Certifié facilite l'employabilité. En effet, selon une étude récente de l'INSEE, le nombre de chômeurs (19-25 ans) détenant un diplôme est inférieur à 27% par rapport aux non diplômés. Ces chiffres s'expliquent notamment par le fait que les entreprises recrutent plus facilement des diplômés disposant de certification. Des formations dont les entrepreneurs sont devenus friands puisqu'elles garantissent des repères sur les acquis, les capacités et le niveau d'étude du futur salarié.

4 – Des formations reconnues à l'international

Si les recruteurs français semblent donc particulièrement attentifs aux détenteurs des Titres Certifiés, c'est parce que ces derniers permettent également d'avoir des équivalences et sont conformes aux normes européennes. Un atout non négligeable. Si ces différents Titres semblent donc avoir une grande valeur aux yeux des futurs recruteurs, ils ne remplaceront cependant jamais une grande motivation et une implication de tous les instants des étudiants. Ils permettent d'augmenter grandement les chances de décrocher un entretien ou un emploi grâce à l'apprentissage d'un savoir-faire unique. Mais il ne faut pas perdre de vue que la vraie valeur d'un futur recruté ne se mesure pas qu'à son CV.